Vous êtes ici : AccueilS'informerPrévention et éducation des publics jeunes
Print Friendly, PDF & Email

L'orientation des publics jeunes

Dans le cadre de l’obligation scolaire jusqu’à 16 ans

Pour tous les élèves scolarisés qui nécessitent un soutien scolaire

  • Se renseigner au sein de son établissement et/ou auprès d’un centre d’information et d’orientation (CIO) 
    fleche connexion Liste des CIO
  • Les différentes actions d'accompagnement scolaire :

- Les actions d'accompagnement scolaire réalisées dans le cadre du Contrat local d’accompagnement à la scolarité (CLAS)
L'accès à ce type d'action ne s'effectue qu'à la demande des établissements scolaires. Les actions exitantes ne peuvent donc pas être resensées.

- Les actions d'accompagnement scolaire réalisées par des associations de proximité
Les actions des associations de quartiers, des associations caritatives, etc.

 

Les actions en direction des publics spécifiques

  • Pour les élèves allophones arrivants
    Les UPE2A : Unités pédagogiques pour les élèves allophones arrivants
    Les actions en direction de ces publics sont gérées par le CASNAV - DSDEN de l'Académie de StrasbourgL'orientation vers ce dispositif s'effectue exclusivement via un centre d’information et d’orientation (CIO)
    fleche connexion  Liste des CIO
  • Pour les enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs
    Les actions en direction de ces publics sont gérées par le CASNAV - DSDEN de l'Académie de Strasbourg
    L'orientation vers ces actions s'effectue exclusivement via un centre d’information et d’orientation (CIO)
    fleche connexion Liste des CIO
  • Pour mineurs isolés étrangers (MIE)
    Les MIE, et dans certains cas les jeunes majeurs isolés, relèvent du droit commun de la protection de l'enfance, et par conséquent sont pris en charge par les conseils départementaux.Le conseil départemental du lieu ou le déclarant mineur isolé étranger a été repéré ou s'est présenté, réalise un premier entretien d'accueil qui confirme ou infirme la nécessité d'une mesure de protection immédiate.Pour en savoir plus sur le dispositif national de mise à l'abri, d'évaluation et d'orientation des mineurs isolés étrangers
    fleche connexion Consulter le site d'INFOMIE, cenrte ressources national sur les mineurs isolés étrangers

 

Après l’obligation scolaire de 16 à 25 ans

Pour réapprendre les savoirs de base (en lecture, écriture, calcul), se perfectionner, préparer une entrée en formation ou un concours, faciliter l’entrée dans l’emploi ou bien pour apprendre la langue française :

  • Dans le cadre d’une recherche d’emploi ou à titre personnel :
    se renseigner auprès des lieux d’accueil pour l’emploi : fleche connexion Missions locales, fleche connexion Pôle emploi
  • Pour les jeunes migrants :
    - avant 18 ans, se renseigner dans un fleche connexion CIO ou auprès du fleche connexion CASNAV
    - après 18 ans, voir les cours de français pour adultes et les associations de quartiers

Pour prévenir des difficultés dans l’éducation des enfants et des jeunes dans le cadre scolaire et en dehors, plusieurs politiques publiques sont mises en œuvre :

Politique de LUTTE CONTRE L’ILLETTRISME

La lutte contre l'illettrisme est une priorité nationale. L'éducation nationale est l'un des acteurs majeurs en matière de prévention des difficultés de lecture et d'écriture. La refondation de l'École, les dispositifs d'accompagnement à la scolarité et le soutien porté aux associations et mouvements d'éducation populaire permettent d'avancer dans ce domaine, et notamment avec les actions éducatives familiales (AEF)
fleche connexion Voir le site de l’Education Nationale : « La prévention et la lutte contre l'illettrisme à l'École » 
fleche connexion et le Kit pédagogique AEF

Politique de LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE

La lutte contre le décrochage scolaire est également une priorité de l’Education Nationale. Garantir l'égalité des chances, faire en sorte que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et réussir sa vie en société sont des missions de l'École. Le ministère chargé de l’éducation nationale s’est fixé deux objectifs clairs : prévenir plus efficacement le décrochage afin de diviser par deux le nombre de jeunes sortant sans qualification du système éducatif d’ici 2017 et faciliter le retour vers l’École des jeunes ayant déjà décroché. Un plan pour vaincre le décrochage scolaire a été présenté en novembre 2014
fleche connexion Voir le site de l’Education Nationale : « La lutte contre le décrochage scolaire »
Relais technique : Les plateformes de suivi et d'appui aux jeunes décrocheurs
Les plates-formes de suivi et d'appui aux jeunes décrocheurs sont un mode de coordination des acteurs locaux de la formation, de l'orientation et de l'insertion des jeunes. Les établissements scolaires, la MLDS, les centres d'information et d'orientation (CIO), les missions locales (ML), les écoles de la deuxième chance (E2C), les établissements agricoles, les établissements publics d'insertion de la défense (EPIDE), les Greta, les centres de formation d'apprentis, les bureaux d'information jeunesse (BIJ) et les collectivités territoriales sont notamment associés.

Politique d'INTEGRATION

avec l'opération « Ouvrir l'école aux parents pour réussir l'intégration »
Espace d'apprentissage pour les parents étrangers primo-arrivants autour de l'enseignement du français, de la découverte des valeurs de la République et du fonctionnement du système scolaire.
Pour en savoir plus : Page dédiée sur le site "Eduscol.education.fr"

Politiques LOCALES D'EDUCATION ET DE LA REUSSITE EDUCATIVE

  • Les programmes de réussite éducative (PRE)  :

fleche connexion Consulter le projet de réussite éducative (PRE) de la Ville de Strasbourg
porté par la Ville de Strasbourg en association avec l'État, le Conseil Général du Bas-Rhin et la CAF du Bas-Rhin, il propose un accompagnement individualisé aux enfants ou adolescents qui rencontrent des difficultés scolaires, éducatives, sociales et/ou de santé.

fleche connexion Le projet de réussite scolaire de la Ville de Mulhouse
Projet proposé en partenariat avec l’Education nationale et en dialogue avec l’ensemble des acteurs éducatifs (parents, fédérations de parents, syndicats…) 

  • Les Projets éducatif locaux (PEL), Projets éducatif de territoire (PEdT), Projets éducatif globaux (PEG) et assimilés

Exemples :
fleche connexion Consulter le projet éducatif local de Strasbourg

fleche connexion Consulter le projet éducatif territorial de la ville de Nancy, 2017-2020

fleche connexion Consulter le projet éducatif territorial de la ville de Metz, 2014-2017

  • Les Contrat Locaux d'Accompagnement Scolaire, CLAS

Le CLAS désigne l’ensemble des actions visant à offrir, aux côtés de l’école, l’appui et les ressources dont les enfants ont besoin pour réussir à l’école, appui qu’ils ne trouvent pas toujours dans leur environnement familial et social.
Les actions développées dans le cadre de l’accompagnement à la scolarité contribuent à l’égalité des chances et à la prévention de l’échec scolaire.

Par des stratégies diversifiées et une pédagogie du détour, l’accompagnement à la scolarité vise à :

− aider les jeunes à acquérir des méthodes, des approches, des relations susceptibles de faciliter l’accès au savoir,
− élargir les centres d’intérêt des enfants et adolescents, promouvoir leur apprentissage de la citoyenneté par une ouverture sur les ressources culturelles, sociales et économiques de la ville ou de
l’environnement proche,
− valoriser leurs acquis afin de renforcer leur autonomie personnelle et leur capacité de vie collective, notamment par la pratique de l’entraide et l’encouragement du tutorat entre les jeunes,
− accompagner les parents dans le suivi de la scolarité des enfants.
L’accompagnement à la scolarité permet également d’offrir un accompagnement et des conseils aux familles dans le cadre du suivi de la scolarité de leur enfant. Il offre aux parents un espace d’information, de
dialogue, de soutien, de médiation, leur permettant une plus grande implication dans le suivi de la scolarité.

L’accompagnement à la scolarité n’a donc pas pour seule mission de favoriser la réussite scolaire ; mais de créer les conditions favorables au développement de l’enfant et à son épanouissement dans le cadre scolaire et familial en confortant les liens parent enfant.
Références : Lettres, circulaires, charte nationale d’accompagnement à la scolarité

  • Les actions éducatives des Conseils Départementaux

- Des actions d'éducation et de formation
Les Conseils départementaux subventionnent, voire organisent des actions d’éducation et de formation, en partenariat avec l'éducation Nationale, qui complètent l’enseignement obligatoire.
fleche connexion Voir les actions éducatives du Conseil départemental 67
fleche connexion Voir les actions du Conseil départemental 68

- Des actions d'éducation dans le cadre de politiques d'aide aux personnes et aux familles en difficulté
fleche connexion Voir l'action éducative à domicile (AED) du Conseil Départemental 67

  • Les actions de l'Éducation Nationale

- La politique d'éducation prioritaire
La politique d’éducation prioritaire a pour objectif de corriger l’impact des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire par un renforcement de l’action pédagogique et éducative dans les écoles et établissements des territoires qui rencontrent les plus grandes difficultés sociales.
fleche connexion Consulter le site de l'Éducation nationale

- Les aides à la réussite des élèves de l'Éducation Nationale
fleche connexion Pour en savoir plus

- Aides personnalisées fleche connexion Les dispositifs d'accompagnement pour les écoliers
- Accompagnement éducatif
- Accompagnement personnalisé

Pour en savoir plus sur les politiques locales d'éducation et de la réussite éducative :
fleche connexion Consulter le site POLOC, site de l'Observatoire des Politiques locales d'éducation et de la réussite éducative

Les Fondations sont également présentes dans la prévention et l’éducation des publics jeunes par le financement d’actions
(ex : Fondation SNCF, Fondation Orange, Fondation Caisse d'Épargne pour la solidarité...)

 

 

double frise