Vous êtes ici : AccueilAideLexique

Lexique

Alphabétisation

Alphabétisation

On parle d’alphabétisation pour désigner la situation des personnes jamais ou peu scolarisées, qui n’ont pas eu l’occasion d’apprendre un code écrit dans aucune langue, et pour lesquelles l’apprentissage des prémisses de la langue française est indispensable pour accéder à un minimum d’autonomie. Il s’agit pour elles d’entrer dans un premier niveau d’apprentissage.

CléA

Le CléA
et le socle de connaissances et de compétences professionnelles

Le socle de connaissances et de compétences professionnelles est l'ensemble des connaissances et compétences qu'un individu, quel que soit son métier ou son secteur professionnel, doit maîtriser totalement afin de favoriser son employabilité et son accès à la formation professionnelle.
Il couvre les 7 domaines suivants :

> la communication en français
> l'utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique
> l'utilisation des techniques usuelles de l'information et de la communication numérique
> l'aptitude à travailler dans le cadre de règles définies d'un travail en équipe
> l'aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel
> la capacité d'apprendre à apprendre tout au long de la vie
> la maîtrise des gestes et postures, et le respect des règles d'hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires

Ce socle fait l'objet d'une certification inscrite de droit dans l'inventaire depuis février 2015.

La certification CléA

Cette certification, dénommée "CléA", est délivrée par le Comité paritaire interprofessionnel national pour l'emploi et la formation (COPANEF) sur la base d'un référentiel qu'il a établi. Le CléA peut être obtenu par l'ensemble des dispositifs de formation professionnelle, dont le Compte Personnel de Formation (CPF).

Principales caractéristiques nécessaires à l'acquisition du CléA :
> l'ensemble des connaissances et compétences du référentiel doit être maîtrisé pour obtenir la validation du certificat
> la mise en place de parcours individualisés sur la base d'une évaluation préalable des acquis du candidat doit faciliter l'acquisition du CléA. Les 7 domaines du socle peuvent faire l'objet d'actions de formation distinctes à condition de viser au minimum l'acquisition d'un domaine complet. 
> un travail de contextualisation du référentiel Socle aux exigences et aux spécificités du secteur d'activité est possible pour chaque CPNE qui le souhaite.

Pour délivrer le CléA, le COPANEF s'appuie sur des organismes évaluateurs et/ou formateurs.
6 organismes sont habilités au niveau national : l'AFPA, la Fédération nationale des UROF, le groupement 2A2C, l'INFREP, le réseau des APP, le réseau des GRETA.

Source : Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Compétences clés

Compétences Clés

Le terme "compétences clés" a été défini notamment par l’Europe comme les compétences indispensables aux individus dans notre société actuelle, afin de construire leur avenir personnel et professionnel, et de réussir leur vie en société.

Le cadre européen des « compétences clés » :
Le Conseil européen de Lisbonne de 2000 a reconnu que l’Europe rencontrait des difficultés pour s’adapter à la mondialisation et passer à une économie fondée sur la connaissance, en se basant notamment sur le constat que plus d’un tiers de la main-d’œuvre européenne est faiblement qualifiéeIl concluait qu’il est nécessaire d’adopter un cadre européen définissant des compétences de base pour l’éducation et la formation tout au long de la vie. 
Ce travail a abouti à une recommandation du Parlement européen et du Conseil de l’Europe du 18 décembre 2006 sur les compétences clés, dans laquelle ces compétences clés ont été définies comme nécessaires à tout individu pour l'épanouissement et le développement personnel, la citoyenneté active, l'intégration sociale et l'emploi.

Le cadre de référence européen décrit huit compétences clés :

> communication dans la langue maternelle
> communication en langues étrangères
> compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies
> compétence numérique
> apprendre à apprendre
> compétences sociales et civiques
> esprit d'initiative et d'entreprise
> sensibilité et expression culturelles

Source : Les compétences clés pour l’éducation et la formation tout au long de la vie. Recommandation du parlement européen, décembre 2006

Compétences de base

Compétences de base

La définition de l'illettrisme fait référence aux compétences de base
Utilisée au niveau internationnal, cette notion permet :

- une communication moins stigmatisante

- de rendre visible l'élargissement de la problématique à d'autres compétences formant un socle fonctionnel pour la vie courante :

> Compétences langagières : compétences à l’utilisation de la langue pour accomplir des tâches déterminées : parler, comprendre, lire, écrire, interagir

> Compétences mathématiques : compter, calculer, opérer sur les grandeurs et la résolution de problèmes sur ces notions

> Compétences cognitives : la maîtrise de l’espace et du temps, le raisonnement et les capacités d’organisation des connaissances et de mémorisation, les compétences à apprendre

Autour de ce noyau de compétences apparaissent d’autres compétences de base dont l’importance croît avec les évolutions de la société, notamment : les compétences en technologies de l’information, les langues étrangères, l’esprit d’entreprise les aptitudes sociales…

Français langue étrangère

Français Langue Étrangère

Le FLE, Français Langue Étrangère, se définit comme l'apprentissage de la langue française pour les personnes d’origine étrangère, non francophones, scolarisées dans leur pays d’origine avec des niveaux d’études divers, pour lesquelles il est nécessaire d’acquérir la langue française ou d’en perfectionner la maîtrise.

Français langue d'intégration

Français Langue d’Intégration

Le Français langue d'intégration fait référence à l’enseignement de la langue française aux personnes immigrées, dont le français n’est pas la langue maternelle. La démarche FLI est proposée aux personnes migrantes qui ont le projet de rester en France de façon durable. Il s'agit de leur donner tous les atouts pour favoriser leur intégration professionnelle, sociale et culturelle. Ce dispositif vise ainsi un usage quotidien de la langue française et l’apprentissage des outils d’une bonne insertion, y compris la connaissance des usages, des principes et des valeurs de notre société.
Cet apprentissage répond alors aux préoccupations d’ordre pratique qui se posent à une personne étrangère accueillie en France : vivre au quotidien, rechercher un emploi, accompagner ses enfants dans leur scolarité, participer à la vie citoyenne,...

Illettrisme

Illettrisme

Ce terme est employé pour qualifier la situation d’un adulte qui a été scolarisé en France ou en français mais qui ne dispose pas des compétences de base (lecture, écriture, calcul) suffisantes pour faire face de manière autonome à des situations courantes de la vie quotidienne : écrire une liste de courses, lire une notice de médicament ou une consigne de sécurité, rédiger un chèque, utiliser un appareil, lire le carnet scolaire de son enfant, entrer dans la lecture d’un livre…

Ces personnes nécessitent de réapprendre, de renouer avec la culture de l’écrit et avec les formations de base.

Référentiel

Référentiel

Définition en cours

Savoirs de base

Les savoirs de base

En 2000, le "Référentiel des savoirs de base" de Colette Dartois définissait 8 savoirs de base :

- Ecrire
- Parler
- Raisonner
- Ecouter
- Lire
- Appréhender l’espace
- Appréhender le temps
- Calculer/opérer sur quantités et grandeurs

Source : "Référentiel des savoirs de base".- Colette Dartois, CQFD, La Documentation Française, 2000

Socle commun de connaissances et de compétences de l'Éducation Nationale

Le socle commun de connaissances et de compétences de l'Éducation Nationale

Ce socle ne se substitue pas aux programmes de l'école primaire et du collège.
Il en fonde les objectifs pour définir ce que nul n'est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire.

Il s'organise en 7 compétences :
- la maîtrise de la langue française
- la pratique d'une langue vivante étrangère
- les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique
- la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication
- la culture humaniste
- les compétences sociales et civiques
- l'autonomie et l'esprit d'initiative

Chacune de ces compétences est conçue comme une combinaison de connaissances fondamentales, de capacités à les mettre en oeuvre dans des situations variées ainsi que d'attitudes indispensables tout au long de la vie.

Source : Extrait du B.O. n°29 du 20 juillet 2006 - D. n° 2006-830 du 11-7-2006
Vu code de l’éducation, not. art. L. 122-1-1 ; avis du Haut Conseil de l’éducation du 22-5-2006 ; avis du CSE du 8-6-2006

 

double frise